Contexte de Meithea

avatar
Messages : 122
Le conteur
Compte Fondateur
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Juin - 11:37

Contexte

Tout commença avec une citrouille

et il y avait une pastèque ;

Je suis le commencement, et je serais surement la fin. J'ai vu la naissance et la mort de bien des créatures, végétale comme animal. J'ai vu la guerre, la paix, la famine et l'état de grâce. Je suis le commencement, je serais la fin.

Au début du monde, il n'y avait rien. Ou presque. Seize créatures peuplant ce monde vide. Ils dérivaient au hasard, se suivant toujours, comme s'ils craignaient de disparaître si jamais ils se retrouvaient seul. Chacun représentait un concept, mais dans un monde vide, quel est l'intérêt d'une telle chose ? L'un d'eux, semblable à un astre luisant dans l'ombre, décida alors de créer quelque chose, ainsi le reste de ce vide serait magnifique. Il fit apparaître les étoiles dans cette immense nappe sombre, et la lumière permit à ce dernier d'observer ses comparses. Ils étaient tout aussi étranges les uns que les autres, et lui même semblait étrange aux autres. Ils se connaissaient tous depuis si longtemps, ou depuis quelques secondes à peine, et rien n'importait plus que leurs unions.

Ensemble, ils créèrent des planètes, des galaxies, des univers entiers. Leurs pouvoirs étaient immenses, et pourtant ils ne parvinrent pas à combler entièrement le vide de ce monde. Sur plusieurs planètes, ils empruntèrent la vie, sous forme de plantes, de bactéries, mais ils leurs étaient impossible de créer quelques choses à leurs images, une limitation qui leurs étaient imposés, surement, par l'être qui les a créés, ils ne pouvaient pas venir de nul part, c'est proprement impossible... J'étais déjà là, et j'observais les balbutiements de leurs puissances. Moi non plus je ne sais pas d'où je viens, sans doute de la même source qu'eux, un être d'une puissance incommensurable qui aurait fractionné son existence pour donner naissance à ses principes élémentaux de l'univers. Finalement, ils eurent besoin de communiquer autrement que par idées. Ils leurs suffisaient de penser à une chose pour qu'elle se forme dans le vide, mais finalement, l'un d'entre eux inventa le concept de langage, et c'est ainsi que naquit la langue divine... Ils décidèrent par la même occasion de tous se donner un nom, afin qu'ils soient plus faciles de savoir à qui l'un d'entre eux s'adressait.

Un jour, ils créèrent une planète, si belle qu'ils décidèrent de la nommée, chose qu'ils n'avaient jamais fait auparavant, elle fût baptisée Meithea, « La terre Mère ». Elle était à la fois couverte d'eau, mais aussi de paysage incroyable, fruit de leurs imaginations et de leurs volontés de créer un véritable paradis. Néanmoins, comme tout les autres mondes, Meithea étaient vide. Zanéthir, le leader des créateurs, décida alors de peupler ce monde. Ils créèrent tous une race différente, prenant quelques uns de leurs traits, afin d'être représentés équitablement parmis ses races mortelles. Très peu existent encore maintenant : il ne reste que les Nains, êtres d'Okotash et de Talos. Les Elfes, enfants de Chobradio et de Kaneryth. Les Hommes-Bêtes, créatures de Jyggalyg, mais protégé par Joliunas et Standerr. Et finalement les Humains, créations de Deballi, sous la tutelle de Zanethir lui-même. C'est envers Chobradio que mon esprit fût attiré, ses créatures étant d'une exquise finesse, vivant de la nature sans jamais la détruire. Je fus alors incarné, sous la forme d'un Elfe. J'étais différent des autres, ma puissance était supérieure, j'étais l'un des premiers êtres mortels à pouvoir capter dans les flux d'Éthers, et à utiliser la magie.

A l'origine, ce monde était beau. Les créatures y étaient nombreuses, et tout semblaient vivre dans une sorte d'harmonie. Les herbivores se délectaient des plantes du monde, et les autres créatures régulaient cette harmonie en dévorant les herbivores en trop grands nombres. Tout semblait parfait, et les créateurs se firent nommés Empyréens, se faisant connaître de leurs créations comme étant l'instrument même de leurs existences, ainsi que des dieux à vénérer avec ardeur. Je ne sais pas à partir de quand, mais les Divins finirent par ne plus s'entendre. Les aspects belliqueux commencèrent à apparaître, et bientôt la fine harmonie entre eux fût brisée. Zanéthir prit alors une lourde décision, créer un monde d'ombres et de ténèbres, et y bannit ceux qui désiraient prendre le dessus sur les autres. Ainsi furent bannis ceux aujourd'hui nommés les Incarnations. Les années passèrent, et l'influence néfaste des incarnations finit par ternir les créatures mortelles. La jalousie fit son apparition, les hommes se battaient pour les femelles qu'ils convoitaient, et bientôt ce fût les territoires eux-mêmes qui furent convoités. De nombreuses guerres eurent lieux, et plusieurs races primordiales furent anéantie durant ces querelles stériles.

J'attribuerais ce déséquilibre à l'absence de nos créateurs, à nous les elfes, mais ne sachant que faire, je me suis contenté d'observer... La paix était revenue dans ce monde, mais les tensions étaient palpables, et certaines créatures cherchaient un pouvoir bien plus grand que celui de la magie pour vaincre leurs adversaires, et sans même le savoir, ils avaient ouvert une branche entre cette réalité et celle où étaient enfermés les Incarnations... Des hordes de démons, créatures nés de la colère des Incarnations, déferlèrent sur Meithea, et la plus grande guerre que le monde n’a jamais connu prit place... Des millions de vies ont été perdues lors de cette invasion, mais j'ai pu saisir la beauté de ces actions, la volontée même de ceux nous ayant créés. Ils désiraient revenir, et reprendre le pouvoir... Cette guerre se solda par la victoire des mortels, et la fermeture de la brèche entre Meithea et le Néant, nous aurions pus croire que les conflits allaient s'arrêter, et que chaques camps déposeraient les armes... Mais la réalité n'est pas toujours aussi rose que cela.

Je vis à présent sur Aslind, une île ayant été relativement épargnée par l'ancienne guerre. Des vestiges anciens sont éparpillés sur ses terres, et le secret des origines y est peut-être dissimulé... Les années ont permises aux quatre grandes races peuplant l'île de développer quelque chose que personne n'aurait jamais imaginé jusque-là... La technologie. Les nains en furent les premiers inventeurs, utilisant leurs magies runiques pour insuffler de la mana dans des golems, leurs permettant de bouger selon des ordres précis, et les humains raffinèrent cet art jusqu'à en faire la technologie actuelle. Les tensions, malgré le nombre d'années depuis la grande guerre, sont toujours présentes, bien que certaines alliances prirent place, les Elfes firent des Hommes-Bêtes des alliés puissants, avec leur force physique hors-norme, tandis que les Elfes se tournaient plus vers les arts magiques. Les Nains et les Humains formèrent également une alliance, la technologie les rapprochant de bien des manières.

Néanmoins, il existe un endroit où les races importent peu, où chaque individu est traité de façon égale... Il s'agit de la Guilde des Aventuriers. On sait très peu de chose sur la création de cette fameuse guilde, simplement qu'elle accepte chaque race de manière égale, et qu'elle est soutenue par la puissance même de Zanéthir. Il confère aux mortels rejoignant ses rangs une bénédiction, leur permettant de dépasser les limites normalement imposées aux autres mortels. Le Rôle des Aventuriers est assez simple, depuis la grande guerre, des créatures démoniaques apparaissent de façon aléatoire dans le monde, et leur devoir est d'éliminer ces dangers.

Cependant, ne vous bercez pas d'illusions... le monde est sur le point de changer. Je vous l'ai dis, j'ai été le début, et je serais la fin.

Contexte de Meithea
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques Meithea :: Adminstration :: Règlement & Contexte-
Sauter vers: